Archives de catégorie : Dernières nouvelles

Arrivées de mars

Mouche PR4 et AM06 en Moselle en mars par Dominique Lorentz

Cette année la saison Balbuzard a commencé tôt. Les nouvelles de notre premier oiseau revenu, Mouche (PR4), nous sont parvenues de Moselle en France, où Dominique Lorentz l’a observée de retour le 20 mars, quatre jours après son mâle (AM06). Ces dates sont presque identiques à l’an d ernier, quand le mâle était arrivé le 17 mars et Mouche le lendemain. Le couple s’est aussitôt activé à faire le ménage sur son nid (photo ci-dessus), Nous ne pouvons que lui souhaiter une bonne saison, après avoir élevé déjà avec succès 2 jeunes en 2021 et en 2022, puis trois en 2023.

Daniel Schmidt-Rothmund nous a transmis la bonne nouvelle que Chronos (ex-PS9) est revenue à son nid au Bade-Wurtemberg le 29 mars, quatre jours après son mâle (AE83). L’année dernière, le couple avait d’abord été noté le 29 mars du côté français du Rhin, avant de traverser le fleuve pour nicher sur une plateforme du côté allemand où il avait élevé 2 jeunes avec succès. Même en année bissextile avec un jour de plus, certains de « nos » Balbuzards gardent leur notion du temps!

En Suisse le samedi 23 mars a été un grand jour, avec Arthur (F12) vu pour la première fois par Fabien Grossenbacher à Hagneck. C’est la cinquième année qu’il occupe ce territoire, se disputant une fois encore la possession de « sa » plateforme avec un couple de Goélands leucophées, avec toujours l’espoir de  retenir une femelle de passage. Olympe (F28) est arrivé semble-t-il le même jour à la Grande Cariçaie, où il est encore assez mobile en ce début de saison, ayant été vu au moins deux fois (les 26 et 31 mars) en excursion de pêche au Fanel. Ces arrivées ont été plus précoces que l’an dernier, quand Arthur avait été noté pour la première fois le 25 mars, et Olympe le 1er avril.

Pas encore de nouvelles de Flamme (ex-KF6) dans le bassin du Drugeon en France voisine, ni de Racine (F29) dans la région des Trois-Lacs. En 2023, tous deux avaient été vu pour la première fois autour de mi-avril, donc continuez de garder un œil attentif vers le ciel… . Et merci de bien noter l’heure de toute observation de Balbuzard, et autant que possible de préciser si l’oiseau est bagué ou pas!